Page 10 - bulletin

Version HTML de base

Infosmunicipales
C
Ville de
OZES
Entre Terre
et Estuaire
Historique du Monument
aux morts de Cozes
Le 19/12/1919, le projet du futur monument aux morts est mis
au concours entre 3 ou 4 architectes. La présentation de M.
Berthaud, sculpteur habitant 87 Cours du Médoc à Bordeaux,
est retenue.
Le 27/04/1921, le Conseil Municipal décide « l’érection d’un
monument à la mémoire des enfants de la commune morts
pour la Patrie ».
L e m o n t a n t d u p r o j e t p r é s e n t é s ’ é l è v e
à 12 000 francs, son financement est prévu ainsi :
Souscription publique : 8 081,05 francs
Somme votée par le Conseil Municipal : 3 911,95 francs
Une subvention départementale de 1 000 francs sera versée à
la commune à l’achèvement des travaux.
Le traité entre M.Gourgues, maire de Cozes et M. Berthaud est
signé le 04/07/1922.
Descriptif du projet :
Le monument en forme d’obélisque sera en pierre de Lavaux,
d’une hauteur de 3,80 m sur 1,80 de large à sa base.
Face principale : un grand bas-relief en bronze ciselé
représentant un soldat grandeur nature lançant une grenade.
Dans le haut, une dédicace doit être inscrite : « Cozes à ses
morts 1914-1918 ».
L’obélisque sera orné en sa partie supérieure d’une guirlande
sculptée.
Le monument doit être terminé dans un délai de 4 mois.
Pour installer le monument, la mairie achète un bout de terrain
à M.Gagnier, à l’angle de la Rampe du Temple et de la rue de
l’Hôtel de ville. Une souscription est faite pour financer cet
achat – prix du terrain : 3 000 francs
Le monument sera inauguré le 11/11/1923
La circulation s’intensifiant, il devint urgent
de trouver un autre lieu pour implanter le
monument.
On avait envisagé de le transporter dans
le jardin public mais en décembre 1946,
il fut décidé de le mettre sur la place jadis
appelée « Champ de foire d’hiver »
et d’aménager cette dernière qui devint
« Place du Souvenir ».
Source : Archives départementale de la
Charente Maritime- La Rochelle
10