Page 8 - bulletin

Version HTML de base

Infosmunicipales
Le saviez - vous ?
Les élections de 2012
2012 est une année importante d'un point de vue électoral. Effectivement, deux scrutins considérables vont avoir lieu : d'abord
fin avril avec l'élection du Président de la République, puis mi-juin avec les élections législatives.
Avant ces deux rendez-vous importants devant les urnes, il est bon de rappeler quelques principes de base sur le fonctionnement
de nos institutions et du Code Electoral.
L’ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
La révision constitutionnelle du 6 novembre 1962 a établi le suffrage universel direct pour
l'élection du Président de la République, c'est-à-dire qu'il est élu par l'ensemble des citoyens
électeurs.
Cette élection repose sur un scrutin uninominal majoritaire à 2 tours. Pour être élu au 1er
tour, il faut réunir la majorité absolue des suffrages exprimés. Sinon, il y a ballottage et
organisation d’un 2ème tour. Seuls les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre
de suffrages sont autorisés à se présenter au 2ème tour.
Le référendum du 24 septembre 2000 a mis fin au principe du septennat institué sous la
IIIème République. Le mandat présidentiel est désormais de 5 ans renouvelables.
LES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES
Elles permettent d'élire les députés à l'Assemblée Nationale. Les députés votent les textes de loi émanent du gouvernement,
proposent également des lois et contrôlent l'action du gouvernement. Leurs pouvoirs sont fixés par la Constitution.
Les députés sont élus au suffrage universel direct et au scrutin majoritaire à deux tours, c'est-à-dire qu'ils sont élus par
l'ensemble des citoyens électeurs et que, pour être élu au 1
er
tour, la majorité absolue de suffrages exprimés est requise.
Sinon, il y a ballottage et organisation d’un 2
ème
tour à l’issue duquel le candidat arrivé en tête est élu quel que soit le
nombre de voix obtenu.
L'Assemblée Nationale, constituée de 577 députés, siège au Palais Bourbon, et forme avec le Sénat le Parlement de la
V
ème
République.
LES BUREAUX DE VOTE : DES DISPOSITIONS POUR PROTÉGER LA LIBERTÉ ET LE SECRET DU VOTE
Les électeurs de la commune sont répartis, par arrêté préfectoral, en
autant de bureaux de vote que l’exigent les circonstances locales et le
nombre d’électeurs.
C'est pourquoi la Ville de Cozes comprend deux bureaux de vote, réunis
en un seul site, Le Logis de Sorlut ;
le vote est universel : le droit de vote appartient à tous les citoyens en
âge d'être électeur (+ 18 ans) ;
l’électeur fait la preuve de son droit à voter par la présentation de sa
carte électorale ;
le vote est secret : personne ne doit chercher à connaître, ni à contrôler
le vote d'un électeur : c'est pourquoi le passage par l’isoloir est
obligatoire où, à l’abri des regards, l’électeur met dans une enveloppe
le bulletin de son choix ;
le vote est libre ;
Dépôt de l'enveloppe dans l’urne électorale transparente ;
Signature en face de son nom sur la liste électorale (liste d’émargement).
8